Get Adobe Flash player

ÉTATS-UNIS

MULTISUPPORTS À LA MICROFINANCE

Photo : États-Unis - BNP Paribas à New York soutient BOC Capital, qui prodigue à la fois des microcrédits et du conseil à ses clients micro-entrepreneurs.

Les institutions de microcrédit manquent de moyens et n’ont généralement pas la capacité de collecter l’épargne. Le Groupe utilise tous les leviers disponibles pour les aider : financement, prise de participation, mécénat, pour financer l’accompagnement des micro-emprunteurs et l’assistance technique. Aux États-Unis par exemple, BNP Paribas finance depuis fin 2014 BOC Capital. Cette institution new-yorkaise finance des micro-entrepreneurs issus des minorités ou des immigrants et les encourage via des crédits verts à intégrer la protection de l’environnement dans leurs projets.

Simultanément, Bank of the West a apporté 800 000 dollars en crédits et en subventions à des organisations fournissant des services financiers à des exclus du système bancaire.

PAYS ÉMERGENTS

UN SOUTIEN EN FORTE PROGRESSION

BNP Paribas enracine son soutien à la microfinance dans 11 pays, en finançant 29 institutions. Par leur intermédiaire, le Groupe a indirectement contribué à l’inclusion financière de plus de 250 000 personnes en 2014, soit une progression de 64 % par rapport à 2013.

INDE

FAVORISER LA PROTECTION DES CLIENTS

Particulièrement impliqué en Inde, BNP Paribas finance 15 institutions pour plus de 27 millions d’euros et appuie PlaNet Finance dans la réalisation d’une centrale de gestion des risques. Ce projet vise à protéger les clients à faibles revenus et à renforcer la transparence du secteur, en consolidant l’information sur l’ensemble des crédits souscrits par les clients auprès de tous les intermédiaires financiers, réduisant ainsi le risque de surendettement des emprunteurs.

Photo : Inde - Cette micro-emprunteuse a pu créer son atelier de couture grâce au microcrédit octroyé par une IMF soutenue par BNP Paribas.

Photo : ABHIJIT BERA.

INTERVIEW : ABHIJIT BERA, DIRECTEUR DE STEP, INDE

Pouvez-vous nous parler de STEP ?

Nous avons créé l’ONG STEP en 2007, afin de venir en aide aux femmes des bidonvilles de Calcutta et d’Howrah. À cet effet, nous organisons par exemple des actions de sensibilisation aux enjeux sanitaires ou encore un appui pour les formalités administratives. Mais notre action principale est de fournir des microcrédits ainsi que des conseils spécifiques destinés aux créateurs d’entreprise. C’est dans le cadre de ce dispositif que nous avons reçu 3 crédits de BNP Paribas depuis 2012.

À quoi ont servi les crédits octroyés par BNP Paribas ?

Les deux premiers ont financé la création de deux nouvelles antennes. Le troisième a permis de faire passer le montant moyen du microcrédit accordé de 6 000 à 8 000 roupies indiennes (voir l'astérisque).

(Astérisque) Environ 90 à 120 euros.
Nous sommes très reconnaissants envers BNP Paribas qui a été la premire banque à nous accorder un crédit. Cela nous a aidés à attirer davantage d’investisseurs et de bailleurs de fonds. Aujourd’hui nous avons6 000 bénéficiaires dans les bidonvilles et avons pour ambition d’en compter 10 000 d’ici à 2016.

EN SAVOIR PLUS SUR… LES IMF

En finançant de nombreuses IMF telles que STEP, BNP Paribas a participé indirectement à l’inclusion financière de près de 250 000 personnes dans les pays émergents en 2014.